Handisport

logomarcaire.jpg
020728 0150 Gaschney C Haettich.jpg
HANDISPORT
Haettich.jpg
Christian HAETTICH a participé du 19 au 25 août à la "Haute Route"
Genève-Nice
780km 21000m de dénivelé!!!
numerisation0003.jpg
DNA du 8/11/2012
Presse Ventoux.jpg
DOSSIER HANDISPORT .pdf

Christian Haettich à la conquête des 7 Majeurs

Passionné de vélo comme il en existe des milliers, Christian Haettich n’en n’est pas moins un athlète unique. Amputé de la jambe et de l’avant-bras à la suite d’un accident de mobylette à la fin des années 70, Christian est un exemple de volonté, de courage et de détermination qui impose le respect. Peu de cyclistes se lancent des défis aussi fous que lui comme enchaîner les 3 Hautes Routes dont il détenteur de la triple couronne depuis 2 saisons. Son terrain de jeu de favori est aussi le Mont Ventoux sur lequel on peut le croiser régulièrement tout au long de l’année. Ni le froid, ni le vent ou la pluie ne le font renoncer à aller au bout des challenges qu’il se fixe.

« J’ai toujours envie de repousser mes limites un peu plus loin. Je roulerai jusqu’à ce que j’ai la capacité de le faire. Tant qu’on veut, on peut ! »

Après plusieurs titres nationaux et internationaux obtenus dans les compétitions handisports, Christian a trouvé dans les cyclosportives montagnardes une nouvelle source de motivation et de plaisir.
Généreux dans l’effort, Christian l’est tout aussi lorsqu’il s’agit de venir en aide aux autres. Comme en 2015, il tentera à nouveau le 7 mai prochain d’escalader 6 fois le Ventoux en 24 heures dans le cadre d’une opération destinée à collecter des dons en faveur de l’association « Les amis de Luisa ».

Toujours plus haut, toujours plus fou, rien ne semble impossible pour Christian qui a décidé de se lancer à la conquête des 7 Majeurs, raid cyclomontagnard de 360 km affichant près de 12 000 m de dénivelé positif. Un défi hors norme à boucler dans un délais de 24 heures pour décrocher le titre honorifique de Grand Maître de la Confrérie des 7 Majeurs.
Christian, tu fais partie des premiers candidats à tenter d’inscrire ton nom au palmarès de la Confrérie des 7 Majeurs. Qu’est-ce qui t’as amené à vouloir relever ce défi cyclomontagnard ?
Christian Haettich :
Ce défi des 7 Majeurs est exceptionnel avec un parcours et des difficultés magnifiques. C’est un challenge unique, même s’il peut faire peur…
Comment envisages-tu de te préparer pour affronter ce nouveau challenge ?
Christian Haettich:
Pour préparer ce Challenge hors norme il faut d’abord se le mettre dans la tête longtemps à l’avance et de ce point de vue je suis prêt à relever le défi. Je vais adopter une préparation qui va m’amener à accumuler du dénivelé. Je serai tout d’abord au Brevet des Randonneurs Mondiaux de mon ami Pascal Bride le 30 avril prochain, une semaine avant d’enchaîner 6 grimpés du Ventoux le 7 mai pour l’opération « 1 Ventoux pour Luisa ». Je serai à nouveau sur les pentes du Géant de Provence le 24 mai pour un autre challenge de 24h Non-stop entre Bédoin et le sommet du Ventoux. Le 29 mai je serai au départ de la cyclosportive Les Marcaires , une épreuve qui se déroule dans ma Vallée de Munster. Mi-juin j’envisage un petit challenge sur les pentes du Grand Colombier (les 5 faces 2 fois) puis le 25 juin je participerai à la Wysam 333 en suisse. J’achèverai enfin ma préparation avec la Marmotte le 2 juillet avant de retrouver le Team Cyclosportissimo à Barcelonnette le 9 juillet pour partir à l’assaut de ces 7 Majeurs. Connais-tu déjà les 7 cols au programme ?
Christian Haettich:
Oui je connais certains de ces cols, même très bien, je connais leurs difficultés… Il n’y a que Sampeyre et Fauniera qui me sont inconnus. Je vais donc les découvrir mais s’agissant de cols Italiens, je vais m’en méfier…
Vises-tu le titre de Grand Maître (parcours à réaliser dans un délai de 24 heures) ?
Christian Haettich :
Le but des 7 Majeurs est de pouvoir faire le parcours total dans un délai de 24h, c’est l’objectif que je me suis fixé, si je parviens à faire moins, alors c’est tout bénef ! La question que je me pose est de savoir si ma jambe pourra supporter le choc des 12 000 m D+…
Tu es un exemple de volonté pour grand nombre de cyclos. Quels conseils donnerais-tu à tous ceux qui seraient tentés par ce défi mais qui n’osent pas franchir le pas ?
Christian Haettich :
Un exemple pour un grand nombre de cyclistes peut-être, pourtant, je fais la même chose que tous ces cyclistes. Du vélo tout simplement. Certes avec deux bouts en moins mais je n’ai pas besoin de plus. J’ai une énorme chance car mon handicap me permet de faire tout ce que je veux. Mon handicap c’est finalement le moteur de ma volonté….
Le conseil que je peux donner pour franchir le cap et tenter de décrocher les 7 Majeurs c’est qu’il faut bien se connaître et avoir confiance en soi. Le kilométrage et le dénivelé peuvent en freiner plus d’un, mais je pense qu’en gérant bien son effort, cela doit passer.
Sur un challenge comme les 7 Majeurs il faut rouler seul et rester dans sa bulle, rester concentrer même si à un moment le doute peut s’installer.

Aujourd’hui me voilà inscrit sur ce magnifique et grandiose défi, un vrai test ultra pour moi. Je vais faire le maximum pour le boucler dans le délai de 24 heures. Je suis bien évidemment conscient que j’aurais des moments très difficiles, mais ça le sera pour chaque concurrent qui tentera également de relever ce challenge hors norme. Il faudra être très fort mentalement pour gérer les moments difficiles mais tous ceux qui se lancent dans ce genre d’aventure savent que sera long et difficile mais malgré tout, avec 7 grands cols à franchir, on aura droit à 7 récompenses… Tout se mérite ! 
ce site a été créé sur www.quomodo.com